Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (2ème partie)

illustration de Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (2ème partie)

Nous avons vu dans la première partie deux règles indispensables pour avoir l’esprit serein avant de sortir chez soi et se distinguer des autres pour cet hiver. Une petite piqure de rappel ne nous fera pas de mal : le parfum à bonne dose et au bon endroit définira votre personnalité. Le style de l’écharpe et la manière dont vous la portée fera également toute la différence. Voyons à présent les règles suivantes à ne pas manquer :

 
Règle n°3 – Les gants :

Bellam - les gants

Il faut savoir que la main est un moyen d’expression, suscitant une plus grande attention. Elle vous permet de communiquer avec des gestes, ou simplement d’accentuer vos traits humeurs (joie, colère, caprice, affection etc).

Les habiller n’est donc pas négligeable, puisque son visuel apportera une importance sur la finesse du détail dans l’introspection de votre style. Sortir les gants devient donc plus une nécessité de les fringuer, plutôt qu’un simple besoin de réchauffement en cette période de l’année.

Voici quelques bonnes adresses pour enrichir votre attirail :
> Gants Hugo Boss
> Sélection gants Myprestigium
> Sélection gants Allsaints

 
Règle n°4 – Le sac :

– « Chérie, tu peux mettre mon porte feuille dans ton sac »
- « hmm.. Ok. »
- « Chérie, j’ai chaud, tu peux mettre mon pull dans ton sac. »
- « Non mais c’est bon, t’as cru que mon sac était une valise ?! »

Qui n’a jamais connu cette scène d’humiliation ?

Trêve de plaisanterie sur ce sujet, le sac ne fait plus uniquement partie de l’accessoire femme. Dorénavant, il se voit moderne, séduisant et utile dans n’importe quel penderie mâle d’apparence. Les hommes de la mode savent que la maroquinerie s’étend au delà du porte feuille et d’une sacoche. Le sac s’impose et démontre son utilité par ses formes aux dimensions variées.

Finis les manteaux qui penche à gauche à cause des trousseaux de clefs, ou bien les fâcheuses allusions dues à votre baume à lèvre et monnaie sur la poche avant droit de votre jean. On y range tout grâce aux sacs intelligemment compartimenté : ses dossiers de bureau, son équipement de survie, crème pour les mains, livre, iPod, lunettes de soleil, armes de séduction etc.

Voici 5 catégories de sac pour diverse occasions afin de ne pas paraître démesuré !

Serviette :
Bellam - serviette le tanneur

Rectangulaire et non encombrant, pratique pour transporter des documents et un ultraportable. Il est idéale pour faire la navette entre son lieu de travail, ses rendez-vous et chez soi.

Sac messager :

Bellam - sac messager arthur et aston

 
Comme son nom l’indique, un sac a l’allure traditionnel d’un porte document, muni d’une bandoulière. A su faire ses preuves au long des siècles et donner aujourd’hui une direction à la mode urbaine.

Bellam - sac messager burberry

 
Porté par deux poignées, une version plus moderne de la serviette. Généralement en cuir souple afin de préserver la masculinité du sac, sa forme est plus étendue en longueur et permet d’affirmer l’apparence contemporaine de l’homme d’affaire.
 
Besace :

Bellam - besace Pepe jean

 
Un grand classique que nous avons tous connu lors de notre période étudiante, étant plus stylisé qu’un sac à dos. Ce sac à bandoulière a connu un grand succès, offrant un large choix sur l’impression et la matière. Ressemblant au sac messager, l’aspect extérieur le rend cependant moins formel que ce dernier. Porté avec un look casual, ou autre. Il est parfait pour tout transporter.

Fourre-tout (Holdall) :

Bellam - Holdall Dunhill

 
Le Holdall est composé de deux poignées et d’une bandoulière. Avec des poches compartimentées en extérieur, ou à l’intérieur pour un design plus épuré. Il permet une bonne capacité de contenance. Tout en étant plus maniable qu’une valise, ce sac vous permettra de transporter des affaires pour un petit weekend, effectuer une journée shopping, ou bien tout simplement aller à la piscine.

 
Règle n°5 – Ses clefs :

Bellam - clefs

Et oui, le plus important pour être bien dans sa tête avant de sortir de chez vous, c’est de savoir que vous avez la possibilité d’y rentrer de nouveau !

un commentaire pour Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (2ème partie)

  1. Florent dit :

    Hey, bon post ! Moi aussi je suis fan du « sac homme ».

    Bien choisie, la photo Bonastre en cover ;)

Laissez un commentaire