Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (1ère partie)

illustration de Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (1ère partie)

Ne dit-on pas que la vie est un jeu ? Et dans un jeu, il y a des règles à suivre. En cette période d’hiver, nous allons suivre cinq règles importantes. Le numéro 5, qui d’après la numérologie, est caractéristique de l’homme, il représente le nombre de l’harmonie et de l’équilibre. C’est donc par cette philosophie que nous allons naturellement les appliquer.

Cinq règles qui deviendront des automatismes avant de sortir de chez soi, afin de comprendre le pourquoi du comment. Et nous permettre de nous sentir bien dans sa tête, bien dans ses baskets. S’estimer en harmonie avec ce que nous portons, mais aussi être conscient de l’équilibre que nous dégageons.

 
Règle n°1 – Le parfum :

Une eau de toilette est avant tout un outil de séduction; elle proclame votre personnalité, votre identité. Ce qui en émane de vous est source d’attirance et annonce votre présence à proximité.

Lame à double tranchante, si le dosage est mal appliqué, il peut s’avérer être la cause de malaise donnant suite à des migraines et nausées. Connaître l’utilité d’un parfum c’est bien, mais il faut savoir où le vaporiser. Un parfum est plus efficace une fois appliqué sur la peau (et non sur le vêtement), plus précisément sur les zones chaudes de votre corps, comme les points de pulsation : cou, intérieur des poignets, torse etc. Plus la zone de chaleur est élevée, meilleur il sera.

En effet, appliqué sur un vêtement, celui-ci conservera le fond de l’essence même, mais ne diffusera pas ses notes d’origines. Donc le superposer à différents parfums (si vous utilisez un parfum de jour et un de nuit) peut révéler une perception impropre à l’odorat d’autrui.

En parlant d’odorat, voici un webzine à ne pas manquer : www.odora.fr, si vous appréciez autant l’allure que la subtilité d’un « univers onirique », ce site vous est vivement recommandé.

 
Règle n°2 – L’echarpe :

Echarpe Mix Bellam

Cet accessoire aussi simple soit-il : linéaire ou tortillé, fine ou grosse maille, n’est pas aussi rudimentaire qu’on puisse le penser. Plus varié qu’un noeud de cravate de par sa multitude façon d’être porté, définit tant que bien votre distinction.

Nul besoin de chercher sur Google « Comment enrouler une écharpe autour du coup » . Puisque nous vous avons déniché une vidéo sur 25 façons différentes de la porter et le tout en moins de 5 minutes ! (Merci Wendy)

Aucun commentaire pour Bien dans sa tête, bien dans ses baskets (1ère partie)

Laissez un commentaire